Non classé, parentalité

Mon premier article de blog

Maman de trois enfants

« Ça va t’es en congé parental, t’as le temps de te reposer ! »

.

Être maman de trois enfants

C’est un nuage de bonheur, un rêve dont on ne veut se sortir. Une odeur de barbe à papa mélangée au doux réconfort du chocolat chaud d’un dimanche de décembre, bercés par la douce mélodie d’une boîte à musique.
D’accord j’arrête ! Toute cette guimauve c’est que du fake.

La nuit type

En réalité tu avances plutôt dans le brouillard, à travers lequel tu vois au loin Sommeil et Repos, mais fioup ils disparaissent comme un mirage.
Et oui, il est 3 heures du mat’, ma bébé 3 pleure, elle a faim et il faut changer sa couche qui à débordée. Après avoir nettoyé tout ça et fait exploser ton épithélium olfactif, tu mets bébé au sein.
Ta gorge s’assèche alors tu attrapes tant bien que mal ta tisane froide de la veille (d’il y à 3 heures)posée sur ton chevet, bien évidemment tu renverses quelques gouttes sur le matelas, ce n’est pas grave c’est de l’eau ça ne se voit pas (contrairement aux traînées de régurgitations de bébéchou …).
3H30
Bébé 3 a mangé, elle est propre, elle dort. Je plonge dans mon lit, comme tu fais un plat à la piscine.En rentrant dans ma chambre, j’ai trébuché sur un jouet puis heurté mon petit orteil (je précise, pour obtenir de vous le maximum de compassion à mon égard) contre le coin du lit, et je chus sur le vieil rêveur.
Mais enfin j’y suis ! Victoire! 

3h32
Toc toc toc :  » je peux entrer s’il te plaît » ?
Mon Petit Paradis, ma deuxième princesse entre et me dit qu’elle a fait un cauchemar.

4H00
Je la ramène enfin dans son lit.

4h03
Ma Grâce de 6 ans à mal au ventre.

4h15
Les soins sont prodigués. Mes 3 princesses endormies.
Amour lui, ronfle, il ronfle ! Je lui susurre avec douceur et grande maîtrise de moi : « Chéri ! Tu ronfles ! Change de position ! J’en peux plus je suis claquée ! »

4H30
Le brouillard s’éclaircit j’aperçois plus distinctement mes amis Sommeil et Repos.
On commence alors un brin de causette, rapidement interrompu par la sonnerie « coffee » de mon S8. C’est doux mais ça reste un réveil. 

6H30
Amour et moi devons nous lever, pour préparer les filles avant d’aller les déposer à l’école. Nouveau compte à rebours enclenché.

Ça va t’es en congé parental !

8H30
Je viens de déposer les grandes à l’école(avant que le portail ne se referme).
Jubilant du travail bien  accompli, je croise cette maman d’élève (primipare) qui me demande si ça va. 
Moi, le visage bien cerné :  » Bah écoute la course, puis un peu claquée. »
Elle avec son teint nickel, le brushing qui tient et ce sourire en coin : « ça va t’es en congé parental tu peux aller te reposer ! »
Je souris en pensant aux machines à lancer, sécher, repasser, ranger.


Pas de panique.

Bref, avant de se lancer dans cette merveilleuse aventure, il faut en connaître les avantages, les inconvénients, les concessions, les sacrifices …
Tout ça tout ça afin de prendre la bonne décision et d’entrer dans la parentalité avec sérénité et joie.
Pour cela, je vous donnerai plein d’astuces et vous partagerai mes expériences dans les prochains articles, en attendant pas de panique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s